poutargue

La poutargue, également connue sous le nom de boutargue, fait partie des aliments de luxes les plus convoités. Pour sa fabrication, la poutargue passe par plusieurs étapes. Il en est de même pour sa conservation. La conservation de la poutargue dépend de certains critères. Elle dépend de la poutargue, du conditionnement de la poutargue et du mode de conservation de la poutargue.

La qualité de la poutargue

Pour réussir à bien conserver la poutargue, déjà il faut de la poutargue de bonne qualité.Une poutargue de qualité est non seulement celle qui est fraîche, mais aussi celle qui a une bonne provenance. Mais où donc acheter une poutargue de qualité ? Sur le marché, on dispose une panoplie de fournisseur de poutargue. Il en est ainsi des boutiques spécialisées, des grandes surfaces, des épiceries fines, etc. Les poutargues à vendre peuvent être des poissons en entier dont les œufs sont encore à extraire. Elles peuvent également être des poches d’œufs de poissons de mulet. Elles peuvent par ailleurs être directement des poutargues déjà prêtes à être consommées. Pensez à bien choisir votre fournisseur si vous voulez absolument de la poutargue de haute qualité. Vérifier d’où proviennent les poutargues que le fournisseur va vendre. Vérifiez quelle réputation et notoriété possède le fournisseur aux yeux des consommateurs. Vérifier le professionnalisme du fournisseur lors de ses prestations et services. Le meilleur est bien évidemment celui qui propose des poutargues suivant les normes de fabrication.

Le conditionnement de la poutargue

Le conditionnement de la poutargue joue un grand rôle pour assurer une meilleure conservation de cette dernière. Ce conditionnement est surtout important quand il s’agit d’une poutargue faite maison. Les étapes de conditionnement de la poutargue sont nombreuses.Au premier abord, il faut extraire la poche d’œuf présente dans le poisson en une seule pièce. Cette étape ne sert à rien si vous achetez des poches d’œufs déjà extraites du poisson. Sinon, il faut extraire les poches d’œufs de manière très douce pour éviter toute déchirure. La fabrication de la poutarguenécessite un ensemble aggloméré d’œufs dans son enveloppe fine. Il faut ensuite prendre du sel fin sur lequel on va rouler les grappes d’œufs avant de les déposer sur un plat et les recouvrir de sel fin. Après une couverture de 8 heures entières, il faut retirer les excès de sel sur la poche d’œuf en faisant du rinçage à l’eau courante. Il faut enfin étaler les poches nettoyées sous le soleil. Ainsi, elles seront sèches et légèrement cuites pour former une poutargue au bout de 4 jours.

Le mode de conservation de la poutargue

Il existe deux modes de conservation de la poutargue. Dans un premier temps, il est possible de conserver la poutargue pendant 4 à 7 mois. Pour ce faire, on la laisse séchée dans une pièce confinée avec une bonne aération et une température ambiante inférieure à 15°C. Dans un second temps, il est possible de conserver la poutargue dans un emballage sous vide à condition qu’elle soit conservée au frais, au sec et aux odeurs. Mettez alors la poutargue dans un réfrigérateur, voire même un congélateur. Cette conservation de poutargue peut durer entre 2 à 4 semaines au grand maximum.